Dimanche 15 Novembre 2020 - 17:00

Souffle souffle cachalot

La Ruche

Le roman de Laurik Cosquêr est une nouvelle écrite par Anatole Le Braz dans son recueil intitulé « Âmes d’Occident » publié en 1911. Cette nouvelle relate une histoire d’amour portée par un homme tout au long de sa vie. Cet homme-là, c’est Laurik Cosquêr, jeune taupier qui tombe éperdument amoureux de la très belle Néa Garandel. Ce qui fait la force et la beauté de ce récit c’est que cela ne se passe pas dans une classe sociale aisée, bourgeoise comme c’est souvent le cas dans beaucoup de récits amoureux mais bien dans un milieu populaire, au coeur des « petites gens » comme on dit, au coeur de la Bretagne rurale et maritime. Le personnage de Laurik Cosquêr est exemplaire d’honnêteté et de droiture. Il construit alors sa vie entière sur une image, une seule, celle de Néa disparaissant sous les rayons du soleil dans la sente qui mène à la maison des Garandel… C’est le récit de sa vie de marin, dure, rude, consacrée paradoxalement à la tendresse profonde qui l’anime.


Cette histoire est un support idéal pour un conteur qui aime les contrastes émotionnels et passionnels. C’est une histoire qui s’est prêtée aisément à une adaptation moderne tout en restant fidèle à l’essence même du texte. Ce conte, entre récit de vie et conte fantastique, regorge d’images fortes, denses, violentes et intensément tendres… 


Dans le cadre des Celtomania 2020 


La compilation Celtomania 2020 sera offerte à l'entrée de la salle

0 Panier

Votre panier est vide
Total : 0€
0 Panier